Alcool : un Français sur quatre boit trop

Alcool : un Français sur quatre boit trop

Alcool : un Français sur quatre boit trop

Santé publique France a lancé hier, mardi, une campagne intitulée «Pour votre santé, c’est maximum deux verres par jour, et pas tous les jours».
 
Près d’un quart des Français, soit environ 10,5 millions d’adultes, boivent trop d’alcool. Information selon l’agence sanitaire Santé publique France. Elle a lancé ce mardi une campagne dont le message est «Pour votre santé, c’est maximum deux verres par jour, et pas tous les jours». L’alcool constitue une des principales causes de mortalité évitable. 41 000 décès lui sont attribuables chaque année en France.
 
Un quart des Français de 18 à 75 ans déclarent consommer au-delà des repères de consommation d’alcool à moindre risque. Plus précisément, 19,2% déclaraient avoir bu plus de 2 verres d’alcool en une journée au moins une fois au cours de la semaine précédente, 9,7% déclaraient avoir bu plus de 10 verres d’alcool au cours des sept derniers jours et 7,9% avoir consommé de l’alcool plus de cinq jours sur sept. Ils boivent en tout cas dans une proportion qui augmente les risques pour leur santé, notamment tout ce qui est risques à moyen et long terme : cancers, hypertension, hémorragies cérébrales, certaines maladies cardiovasculaires…»
 
Majoritairement, il s’agit d’hommes. Un tiers de ces personnes dépassant les repères ont un revenu mensuel modeste. Les plus jeunes consomment plus intensément que les plus âgés, dont la consommation est plus régulière. Contrairement aux idées reçues, les risques pour la santé d’une consommation d’alcool existent dès le premier verre quotidien.
 

Campagne de prévention

Durant la campagne, un film de trente secondes soulignant qu’«au-delà de 2 verres par jour vous augmentez vos risques d’hémorragie cérébrale, de cancers et d’hypertension» est diffusé sur les chaînes nationales et d’outre-mer, les plateformes de vidéo en ligne et les réseaux sociaux. Lancée avec le ministère de la Santé, cette campagne comprend aussi des chroniques radio, un volet numérique et des vidéos dans les salles d’attente d’hôpitaux et de maisons de santé.
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *