Les Samadhi du Samedi | Ep.76

Les Samadhi du Samedi | Ep.76

Les Samadhi du Samedi – La fongibilité des humains

La révolution technologique de l’information et de la communication se démultiplie depuis le début de la pandémie qui oblige une quantité grandissante d’êtres humains a une réécriture des règles de jeu de leur vie, leur travail, leurs rapports sociaux.
 
Dans une proportion variable selon les pays, les cultures et l’avancée de l’accès aux outils numériques, nous assistons à la disparition des barrières spatiales et temporelles, à la mobilité de l’information et des connaissances, au télétravail, dans un monde où l’universalité de l’internet est devenue un critère de l’indice de développement.
 
Dans ce monde qui a cessé d’être l’avenir pour devenir notre environnement immédiat, nos vies semblent devoir quitter le réel pour le virtuel. Dans cet ensorcellement global du monde, l’usage et les pratiques du numérique facilitent un nombre prodigieux de démarches, gestions, économie de déplacement, etc.. des aspects administratifs et pratiques de nos vies.
 
Toutefois, sur le plan de l’être social que nous sommes génétiquement, entre l’invasion digitale, la solitude physique et la privation d’échanges tactiles, chacun est exposé à une sorte de dissociation d’avec soi, de valorisation fictive de soi-même pour l’étaler sur les réseaux, aux regard de ceux qui sont loin ou s’intéressent peu ou prou à notre vécu réel.
 
Les terminaux numériques abolissent certes les distances, tout en nous éloignant de ceux qui sont proches que nous ignorons souvent en nous enfermant dans le flux des données et des images. Nous vivons sous le regard de ceux que nous ne voyons pas et qui nous épargnent de l’objection, du dialogue qui nous donne l’occasion de penser les questions à partir des réponses de l’autre, celui qui est présent pour nous proposer de partager la faculté d’adaptation à d’autres critères, d’autres visions, la faculté d’être modifié par le partage : la fongibilité des humains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *