Les Samadhi du Samedi | Ep.46

Les Samadhi du Samedi | Ep.46

Les Samadhi du Samedi – « LES OXIMORES DU DESTIN »

Le jour même où le Pérou accueille le Dr. Xavier Emmanuelli (*) pour fêter les 15 ans d´existence du Samu social (**) à Lima, le gouvernement décrète l´accessibilité gratuite du SIS (***) à des secteurs de la population qui sont actuellement privés de toute assistance médicale.
 
Dans le monde nouveau qui se cherche aux quatre coins de la planète, et de façon plutôt violente en Amérique latine, ce médecin fondateur de tant d´initiatives de solidarité vient nous rappeler combien l´homme , la société et l´environnement qu´il construit ont besoin du regard, de l´amour et de la compassion d´un « Autre »pour se structurer.
 
Dès la vie intra-utérine, le cerveau de l´enfant est sculpté par le vécu maternel. La mère qui vit dans le stress, la violence, le manque, le malheur, sécrète du cortisol et des substances toxiques qui sont transmises par le liquide amniotique, puis à partir de la naissance, par le lait et surtout par le regard qu´elle porte et transmet à l´enfant.
 
Il est certain que l´attention médicale technicienne est indispensable et que les millions d´enfants péruviens qui naissent et grandissent sans aucune aide de l´Etat doivent être protégés, suivis, soignés.
 
Mais dans toute société contemporaine où l´égalité est une priorité politique il est essentiel de mesurer combien les 1,000 jours qui précèdent et suivent l´aurore de toute vie sont déterminants pour la santé psychique de l´enfant mais aussi pour son développement intellectuel. Jusqu’au 20ème mois, le bébé entend et reconnait 3 mille phonèmes qui façonnent son cerveau. Si le milieu et l´environnement de la mère sont marqués par la violence, le rejet ou les peurs, ces voix de la douleur maqueront sa personnalité et sa vie d´une vulnérabilité qui s´exprimera par un retard dans le langage, une insécurité face aux autres et la crainte ou le rejet de la scolarité.
 
Pour que les enfants qui naissent et grandissent au Pérou soient à la hauteur des défis d´un avenir qui requiert des réponses chaque jour plus innovatrices, le regard que l´Etat porte à la protection et au développement de la femme est sans aucun doute essentiel sur le plan humain et social, mais c´est aussi l´investissement le plus rentable auquel cependant les économistes accordent trop peu d´importance. : « ces espaces inondés d´absence » comme dirait le poète.
 
Marie-France Cathelat- 30 Novembre
 
(*)Dr. Xavier Emmanuelli , Médecin, homme politique, fondateur de « Médecins sans frontières », fondateur du SAMU social de Paris et du SAMU International ( Service d´Attention médicale d´urgence)
(**) Samu social International- Réalise des actions de prévention des risques psico-sociaux- à Huaycan et Santa Rosa depuis 15 ans
(***) SIS: Seguro Integral de salud- Sécurité sociale d´Etat au Pérou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *