Les Samadhi du Samedi | Ep.36

Les Samadhi du Samedi | Ep.36

Les Samadhi du Samedi – « LA PENSÉE VERSUS LA RAISON »

La pensée humaine, pour atteindre un certain degré d´excellence, requiert de plusieurs mécanismes qui confluent de manière inconsciente à l´acquisition d´une parcelle de compréhension que nous appelons la raison.
 
Lorsque nous analysons un problème, nous le découpons en parties séparées à partir de questions analytiques que nous formulons en fonction des ressources de notre bagage mental : notre base d´informations, le registre de faits concrets, d´expériences vécues, de données qui composent un ensemble qui soutient et explique cette pensée.
 
La plupart des problèmes se compose de sous – problèmes qui font appel à notre habileté à identifier les composantes de notre pensée à partir des sources qui en déterminent la structure et le système :
 
Notre pensée est elle le reflet de notre subjectivité ? Est-ce le reflet de déductions ? quelles conséquences implique ce raisonnement ? par quelles suppositions est-il étayé ? Quel est le cadre de références à partir duquel je m´interroge ? La formulation de mes déductions conduit elle à la création de sens sur la question formulée ?
 
De fait, l´intérêt de notre pensée devrait être d´interroger les suppositions dans le but d´atteindre une nouvelle connaissance d´un phénomène et non pas de porter un jugement. C´est à dire de poser de façon analytique les questions qui découlent de notre raisonnement et non pas le jugement que nous attribuons à la question.
 
La mémoire de données ou l´accumulation de certitudes n´ont jamais apporté de conscience aux personnes qui cherchent à comprendre, c´est à dire non pas accumuler des mots provenant de structures extérieures à nous pour arriver aux mêmes réponses que celles des systèmes sociaux ou politiques qui les fondent . A l´inverse des conditionnements qui produisent des croyances et des esprits limités par leurs dogmes, la compréhension est la démarche humaine qui consiste à accepter qu´il existe toujours plusieurs points de vue différents sur une même question.
 
Dans la connaissance ancestrale des Toltèques, il est recommandé de se libérer du besoin d´avoir raison et de délester notre esprit et nos points de vue de l´illusion d´ une seule et unique bonne réponse.
 
Cette sagesse nous conduit à comprendre que la logique de la prise de décisions rationnelles exige le réflexe de nous poser les questions complexes qui tendent à améliorer la justesse de nos décisions. C´est par le libre flux et reflux de nos questions que nous amenons à un niveau conscient le processus de choix délibérés capables de construire des décisions dont nous reconnaissons les conséquences qui en découlent.
 
Marie-France Cathelat
28 Septembre 2019

Commentaires (2)

  1. Hola l’amour à des raison que la raison n’as pas . Soit mais quand même moi qui comme tu le sait balance que je suis. L’indessision fait partie de moi ! Sans elle ou serai-je ??? C’est justement par cette pseudo falta de décision que le halte toi là funcione et grâce à deje ne sais quoi de doute! Me fais souvent prendre la bonne décision! Donc Raison ou Inteligence complexe. Bises à vous deux

  2. Hola l’amour à des raison que la raison n’as pas . Soit mais quand même moi qui comme tu le sait balance que je suis. L’indessision fait partie de moi ! Sans elle ou serai-je ??? C’est justement par cette pseudo falta de décision que le halte toi là funcione et grâce à un je ne sais quoi de doute! Me fais prendre la bonne décision! Donc Raison ou Inteligence complexe. Bises à vous deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *